Respiration

Respiration

 » Un homme fait le projet de dessiner le monde.
A mesure que les années passent, il peuple l’espace
d’images, de provinces, de royaumes,
de montagnes, de baies, de bateaux, d’îles, de poissons,
de maisons, d’instruments, d’astres, de chevaux et de personnes;
Peu avant sa mort, il découvre que ce patient labyrinthe de lignes
dessine l’image de son propre visage. »
BORGES

J’ai mis neuf mois à peindre et broder « RESPIRATION ».
Reliée à mon intérieur, reliée à mon corps, reliée à la radio, j’ai fait ma traversée.
J’ai brodé en mouvement, chaque jour, comme on tient un journal de bord,
sur un radeau de fortune, seule entre terre et ciel, en prise avec l’instant,
laissant le DEHORS rentrer au DEDANS et inversement, dans une cadence de Pénélope.
Il me semblait que c’était plus important que tout. Que de cette authenticité, j’aurais grandi.

J’ai donc fait une oeuvre textuelle, brodée de mots et de dessins, appareillant l’imaginaire,
explorant l’intime, jusqu’à sentir que cet intime était partagé avec d’autres.
La broderie est un acte lent, presque silencieux, méditatif, qui stimule l’imaginaire.
De ce constat, et pour me rapprocher de l’humain, j’essaie d’ouvrir des angles de perception dans les sphères du Rêve / Utopie / Poésie / Fantastique / Corps / Sexualité / Vie / Mort / Hybridation…

Et ce qui m’intéresse maintenant c’est l’émotion du spectateur.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s